EconPapers    
Economics at your fingertips  
 

Épargne salariale et stratégies syndicales:une analyse des représentations des syndicats à partir des discours

Anne Stévenot-Guéry () and Loris Guéry ()
Additional contact information
Anne Stévenot-Guéry: Université de Nancy 2
Loris Guéry: Université de Bourgogne

Working Papers CREGO from Université de Bourgogne - CREGO EA7317 Centre de recherches en gestion des organisations

Abstract: Si les enjeux de l’épargne salariale (intéressement, participation légale et plans d’épargne d’entreprise) du point de vue de l’entreprise ont fait l’objet de plusieurs travaux (implication au travail, motivation des salariés, maîtrise de l’évolution de la masse salariale…), les enjeux du point de vue des syndicats sont encore peu étudiés, en particulier en France. C’est pourquoi cette recherche propose d’examiner plus avant les représentations qu’ont les syndicats majoritaires français de l’épargne salariale au travers d’une analyse de leurs discours. Il s’agit de mieux connaître la nature, la mesure et le sens de leur implication réelle dans la négociation, la mise en œuvre, le fonctionnement et la gestion de l’épargne salariale et ainsi de mettre en évidence les stratégies syndicales par rapport à cette question. Toutes les informations et déclarations relatives à l’épargne salariale présentes sur les sites Internet de ces syndicats ont été recueillies et analysées à l’aide du logiciel NUD*IST. Les résultats permettent de dégager des tendances communes à l’ensemble des syndicats mais aussi d’identifier des différences entre eux. D’une manière générale, l’attitude des syndicats français par rapport à l’ES jusqu’à présent est de nature réactive. Il semble toutefois que certaines centrales évoluent dans leurs stratégies et entendent s’impliquer de manière plus active en amont dans le système, notamment au travers du CIES. La plupart des syndicats veulent saisir une opportunité de l’ES en termes de gouvernance et de développement d’une épargne socialement responsable. A l’issue de cette étude, on distingue différents groupes de syndicats en fonction de leur position plus ou moins favorable à l’ES et de leur posture plus ou moins active à ce niveau. Un autre résultat majeur met en évidence l’absence de discours concernant les conséquences de ce mode de rémunération sur les attitudes et les comportements des salariés au travail (satisfaction, motivation, absentéisme, fidélisation…) de la part des syndicats qui privilégient les conséquences économiques et sociales de l’ES. Des pistes d’explications sont proposées. Cette recherche au stade exploratoire s’ouvre en conclusion sur plusieurs perspectives de recherche.

Keywords: épargne salariale; syndicats; participation financière; discours; NUD*IST. (search for similar items in EconPapers)
JEL-codes: J50 M12 (search for similar items in EconPapers)
New Economics Papers: this item is included in nep-bec
Date: 2006-09
References: View references in EconPapers View complete reference list from CitEc
Citations Track citations by RSS feed

Downloads: (external link)
http://leg.u-bourgogne.fr/images/stories/wp/1060904.pdf (application/pdf)

Related works:
This item may be available elsewhere in EconPapers: Search for items with the same title.

Export reference: BibTeX RIS (EndNote, ProCite, RefMan) HTML/Text

Persistent link: http://EconPapers.repec.org/RePEc:dij:wpfarg:1060904

Ordering information: This working paper can be ordered from
Angèle Renaud, CREGO, 2 Bd Gabriel, BP 26611, 21066 Dijon Cedex, France

Access Statistics for this paper

More papers in Working Papers CREGO from Université de Bourgogne - CREGO EA7317 Centre de recherches en gestion des organisations 2 Bd Gabriel, BP 26611, 21066 Dijon Cedex, France.
Series data maintained by Angèle RENAUD ().

 
Page updated 2017-04-18
Handle: RePEc:dij:wpfarg:1060904