EconPapers    
Economics at your fingertips  
 

Découplage en douceur: Perspectives 2006-2007 pour l’économie mondiale

Catherine Mathieu (), Christine Rifflart, Danielle Schweisguth, Hervé Péléraux, Mathieu Plane, Xavier Timbeau (), Christophe Blot (), Eric Heyer (), Marion Cochard, Matthieu Lemoine (), Paola Veroni, Amel Falah and Sabine Le Bayon
Additional contact information
Christine Rifflart: Observatoire français des conjonctures économiques
Danielle Schweisguth: Observatoire français des conjonctures économiques
Hervé Péléraux: Observatoire français des conjonctures économiques
Paola Veroni: Observatoire français des conjonctures économiques
Sabine Le Bayon: Observatoire français des conjonctures économiques

Sciences Po publications from Sciences Po

Abstract: Depuis plusieurs années, la vigueur de la croissance mondiale ne se dément pas, malgré les nombreux sujets d’inquiétude que les chocs ou l’accumulation des déséquilibres font naître régulièrement. Les ralentissements, à l’image de celui de 2005, apparaissent toujours plus brefs et plus modérés qu’escompté et ne remettent pas en cause une trajectoire de croissance qui paraît finalement d’une solidité à toute épreuve. Le ralentissement de l’économie américaine, impulsé par le retournement du marché immobilier outre-Atlantique, constitue la principale source d’inquiétude à l’horizon 2007. Mais ce choc, comme les précédents, n’aura qu’un effet limité sur la croissance mondiale qui bénéficiera d’un rééquilibrage de l’expansion des États-Unis vers le Japon, la Chine et la zone euro, en bien meilleure posture en 2006 et en 2007 après plusieurs années de langueur. Le modèle qui a fondé la croissance mondiale ne sera pas remis en cause par le ralentissement américain. Les pays asiatiques et les pays producteurs de pétrole continueront à recycler une partie de leurs importants excédents courants dans le financement de la dette extérieure américaine, prévenant la remontée des taux longs. La crédibilité des autorités monétaires rassure sur leur capacité à maîtriser les dérapages inflationnistes et contribue aussi à la sagesse des taux longs, peu sensibles au resserrement monétaire engagé il y a un peu plus de deux ans aux États-Unis. La crise immobilière en resterait alors au stade de l’ajustement d’un marché momentanément en excès d’offre, et ne se transformerait pas en un krach aux conséquences dévastatrices pour la croissance.

Keywords: Croissance mondiale; Déséquilibres; Ralentissements (search for similar items in EconPapers)
JEL-codes: F01 (search for similar items in EconPapers)
Date: 2006-10
References: Add references at CitEc
Citations: Track citations by RSS feed

Published in Revue de l'OFCE, 2006, pp.13-30

Downloads: (external link)
https://spire.sciencespo.fr/hdl:/2441/1745/resourc ... plage-en-douceur.pdf (application/pdf)

Related works:
This item may be available elsewhere in EconPapers: Search for items with the same title.

Export reference: BibTeX RIS (EndNote, ProCite, RefMan) HTML/Text

Persistent link: https://EconPapers.repec.org/RePEc:spo:wpmain:info:hdl:2441/1745

Access Statistics for this paper

More papers in Sciences Po publications from Sciences Po Contact information at EDIRC.
Bibliographic data for series maintained by Spire @ Sciences Po Library ().

 
Page updated 2019-07-14
Handle: RePEc:spo:wpmain:info:hdl:2441/1745