EconPapers    
Economics at your fingertips  
 

Bascule transatlantique: Perspectives 1998-1999 pour l'économie mondiale

Henri Sterdyniak (), Odile Chagny, Bruno Coquet, Hervé Le Bihan (), Frédéric Lerais, Catherine Mathieu (), Olivier Passet and Christine Rifflart
Additional contact information
Odile Chagny: Observatoire français des conjonctures économiques
Olivier Passet: Département Economie - Finances (France Stratégie)
Christine Rifflart: Observatoire français des conjonctures économiques

Sciences Po publications from Sciences Po

Abstract: La croissance européenne s'est redressée en 1997 (2,6% après 1,7% en 1996) tandis que les Etats-Unis demeuraient impulsés par une demande intérieure toujours dynamique. L'année 1998 concrétiserait un basculement plus franc de la croissance en faveur des pays européens. Ces derniers ont bénéficié depuis la mi-1995 d'une dépréciation de l'ordre de 20% de leurs monnaies vis-à-vis du dollar et d'une détente des taux d'intérêt. La convergence des taux courts sur le niveau allemand pose des problèmes adéquation de la politique monétaire pour certains petits pays proches de la surchauffe, mais, elle permet un assouplissement supplémentaire pour les pays d'Europe du Sud. Une croissance généralisée à l'ensemble de l'Europe continentale devrait dès lors s'instaurer (avec des degrés divers de tension sur offre). D'autant que la réduction conjoncturelle des déficits publics allégerait les restrictions budgétaires, après l'examen d'entrée réussi de 11 pays pour l'UEM. Malgré un contexte financier et de prix favorable (chute du prix des matières premières), plusieurs élé ments sont susceptibles de modérer ce scénario : la crise asiatique, le tassement de la demande américaine, la baisse du dollar qui en résulterait, et le difficile redémarrage de certaines demandes intérieures au sein de l'Europe. Malgré l'absence de tension inflationniste, la politique monétaire européenne considérée aujourd'hui expansionniste, deviendrait neutre face à la hausse de l'activité (hausse progressive de l'ordre d'1 point des taux courts entre la fin de 1998 et 1999). Le dollar qui a bien encaissé la crise asiatique (influences contradictoires de la baisse des réserves des pays asiatiques d'une part, et de la recherche par les investisseurs de placements sans risque de change et de défaut d'autre part), devrait se maintenir haut niveau au milieu 1998. Mais la résorption du décalage conjoncturel avec l'Europe, la persistance d'un important déficit courant et un probable reflux de la Bourse (retournement de l'activité et des profits anticipés) devraient jouer contre le dollar dès la mi-1998. Son recul, jusqu'à 1,60 DM fin 1999, tendrait à durcir les conditions monétaires en Europe. Compte tenu des risques persistants de déflation au Japon, le yen ne sui vrait pas les monnaies européennes et resterait un bas niveau.

Keywords: Économie mondiale; Perspectives (search for similar items in EconPapers)
Date: 1998-04
References: Add references at CitEc
Citations: Track citations by RSS feed

Published in Revue de l'OFCE, 1998, vol. 65, pp.7-82

Downloads: (external link)
https://spire.sciencespo.fr/hdl:/2441/2472/resourc ... -transatlantique.pdf (application/pdf)

Related works:
This item may be available elsewhere in EconPapers: Search for items with the same title.

Export reference: BibTeX RIS (EndNote, ProCite, RefMan) HTML/Text

Persistent link: https://EconPapers.repec.org/RePEc:spo:wpmain:info:hdl:2441/2472

Access Statistics for this paper

More papers in Sciences Po publications from Sciences Po Contact information at EDIRC.
Bibliographic data for series maintained by Spire @ Sciences Po Library ().

 
Page updated 2019-06-12
Handle: RePEc:spo:wpmain:info:hdl:2441/2472