EconPapers    
Economics at your fingertips  
 

Royaume-Uni: la croissance fait de la résistance

Catherine Mathieu ()

Sciences Po publications from Sciences Po

Abstract: Le PIB britannique a augmenté de 3 % en 2007. La croissance a légèrement ralenti au second semestre mais a atteint 2,8 % en glissement sur un an au quatrième trimestre, soit nettement plus que dans la zone euro (1,8 %) et aux États-Unis (2,5 %) en dépit de taux d’intérêt réels de court terme plus élevés et d’un poids relativement important du secteur financier dans l’économie. Les indicateurs conjoncturels disponibles au début de ce printemps suggèrent que la crise financière n’a jusqu’ici guère eu d’impact sur l’économie réelle. L’inflation, qui reste modérée, est cependant comme ailleurs dans le monde en train d’accélérer : elle est passée de 1,8 % seulement en septembre dernier à 2,5 % en février (contre 3,2 % dans la zone euro et 4,1 % aux États-Unis). [Premier paragraphe]

Keywords: PIB; Économie britannique; Croissance (search for similar items in EconPapers)
Date: 2008-04
References: Add references at CitEc
Citations: Track citations by RSS feed

Published in Revue de l'OFCE, 2008, pp.202-205

Downloads: (external link)
https://spire.sciencespo.fr/hdl:/2441/6428/resourc ... de-la-resistance.pdf (application/pdf)

Related works:
Working Paper: Royaume-Uni: la croissance fait de la résistance (2008) Downloads
This item may be available elsewhere in EconPapers: Search for items with the same title.

Export reference: BibTeX RIS (EndNote, ProCite, RefMan) HTML/Text

Persistent link: https://EconPapers.repec.org/RePEc:spo:wpmain:info:hdl:2441/6428

Access Statistics for this paper

More papers in Sciences Po publications from Sciences Po Contact information at EDIRC.
Bibliographic data for series maintained by Spire @ Sciences Po Library ().

 
Page updated 2019-07-14
Handle: RePEc:spo:wpmain:info:hdl:2441/6428