EconPapers    
Economics at your fingertips  
 

Salaire, emploi et économie des conventions

Olivier Favereau

Cahiers d'Économie Politique, 1999, vol. 34, issue 1, 163-194

Abstract: [fre] L'économie des conventions, en tant que programme de recherches, se propose de revenir sur la stricte séparation entre les questions de coordination, de rationalité et d'éthique, qui a porté le courant dominant, depuis un siècle. . En rationalité limitée, les règles sont un vecteur essentiel de la coordination. Une part non négligeable de ces règles consiste en conventions (dont une caractérisation restrictive a été fournie par le philosophe américain David Lewis) mais l'incomplétude qui frappe la plupart des règles nécessite le recours à des représentations sur le type de collectif associé à leur application correcte. L'accord sur ces représentations étant de l'ordre d'un phénomène conventionnel, les conventions présentent donc un caractère de très haute généralité, en économie. . Sur un plan micro-économique, les salaires résultent de règles. Sont-ce pour autant des règles conventionnelles ? De nombreux auteurs ont exploité l'idée que le montant du salaire faisait l'objet d'une convention. Cette idée se heurte à des obstacles insurmontables. La relation avec les conventions se situe à un autre niveau. Toute entreprise, quel que soit son modèle de gestion, repose sur un quasi-pacte social, articulant dynamiques des salaires et de la productivité, et c'est à la lumière de ce pacte conventionnel que sont interprétées les règles salariales, empiriquement fort diverses. Trois modèles purs d'entreprise (marchand, industriel, domestique), ou trois « équilibres conventionnels dynamiques », sont définis. Ils correspondent à trois profils de relation emploi-salaire, décroissant, plat, croissant. Sur un plan macro-économique, la diversité des relations emploi-salaire au niveau des entreprises explique le fait que l'évolution des salaires réels est un très mauvais prédicteur de l'évolution de l'emploi -à la différence du taux de croissance de la demande globale. La supériorité de ce dernier indicateur résulte du système de paris sur lequel s'appuie chaque entreprise, joint à l'identité qui contraint la variation des grandeurs macro-économiques. La notion de macroéquilibre dynamique qu'appelle l'économie des conventions se scinde en deux : dans la courte période, la constance du taux de chômage et celle du taux d'intérêt, pour des valeurs variées de l'un et de l'autre, renvoient à la possibilité néo-keynésienne d'équilibres multiples ; à long terme, on parlera d'« équilibre de règles » quand l'application des règles de révision des transactions cantonne la séquence des « équilibres dynamiques de courte période», dans une zone qui ne remet pas en cause la caractérisation de la conjoncture « normale », notamment au regard de l'objectif du plein emploi. [eng] The research program called « Economics of Conventions » aims at revisiting the century- long separation, within mainstream economics, between the issues of coordination, rationality and ethics. . In the realistic world of bounded rationality, the rules are a fundamental means of coordination. An important subset of rules consists in conventions (of which a restrictive definition was provided by the american philosopher David Lewis), but every kind of rule is generally uncomplete, so that it is necessary to resort to collective representations associated with their expected correct application. Since the agreement upon these representations can be viewed as a conventional phenomenon, conventions in economics become quite comprehensive. . From a microeconomic point of view, wages are the results of rules. Does that mean that they are conventional rules ? Many authors have exploited the idea that the amount of wages was determined by a convention. This idea is confronted by insuperable obstacles, suggesting the relation with conventions should be looked for at another level. Any firm, whatever its model of management, rests on a quasi social-contract, linking the dynamics of wages and labour productivity : the wage rules, empirically very diverse, are interpreted through this conventional pact. We define three pure models of business firms (merchant, industial, domestic), or three « dynamic conventional equilibria » . They correspond to three profiles of the employment/wage schedule, decreasing, flat, increasing. From a macroeconomic point of view, the diversity of the employment/wage schedule, at the level of firms, explains the fact that the trend of real wages makes very weak forecasts of the trend of employment -unlike the trend of effective demand. The predictive superiority of this last index comes from the betting system on which all the firms are built, together with the identity which binds the change of the macroeconomic variables. The concept of dynamic macro-equilibrium appropriate to the « Economics of Conventions » splits in two pieces : in the short run, the constancy of unemployment and interest rates, whatever their value, appeal to the neo-keynesian thesis of possible multiple equilibria ; in the long run, we define a « rule-equilibrium », when applying the received rules for modifying transaction confines the sequence of the « short-run dynamic macro-equilibria » within a « corridor », which does not erode the collective agreement upon « normal conjoncture », especially with respect to the goal of full employment.

Date: 1999
Note: DOI:10.3406/cep.1999.1255
References: Add references at CitEc
Citations: View citations in EconPapers (7) Track citations by RSS feed

Downloads: (external link)
https://doi.org/10.3406/cep.1999.1255 (text/html)
https://www.persee.fr/doc/cep_0154-8344_1999_num_34_1_1255 (text/html)

Related works:
This item may be available elsewhere in EconPapers: Search for items with the same title.

Export reference: BibTeX RIS (EndNote, ProCite, RefMan) HTML/Text

Persistent link: https://EconPapers.repec.org/RePEc:prs:caecpo:cep_0154-8344_1999_num_34_1_1255

Access Statistics for this article

Cahiers d'Économie Politique is currently edited by L'Harmattan

More articles in Cahiers d'Économie Politique from Programme National Persée
Bibliographic data for series maintained by Equipe PERSEE ().

 
Page updated 2023-03-26
Handle: RePEc:prs:caecpo:cep_0154-8344_1999_num_34_1_1255