EconPapers    
Economics at your fingertips  
 

La valorisation de la qualité de l'air par l'approche hédonique: une revue de la littérature

Masha Maslianskaïa-Pautrel ()

Revue Française d'Économie, 2009, vol. 23, issue 3, 109-160

Abstract: [eng] Valuing Air Quality by the Hedonic Approach : A Review.. . This paper reviews the most recent empirical studies using the hedonic approach to evaluate air quality. We examine the methodology, some specification issues of hedonic models (both for industrial and urban air pollution), and the empirical results. Specifically, we focus on the spatial econometric estimations as a possible way to solve many specification issues. Our analysis underlines the major role that the noxiousness of the pollutant and the awareness of the population regarding pollution play on air pollution's negative effects on housing prices. [fre] La valorisation de la qualité de l'air par l'approche hédonique : une revue de la littérature.. . Le présent article passe en revue les récentes études empiriques qui appliquent l'approche hédonique à la valorisation de la qualité de l'air. Cette approche peut être appliquée pour étudier les différents types de pollution atmosphérique (industrielle, urbaine,.. .). Nous examinons la méthodologie, les principaux problèmes de spécification, ainsi que les résultats des modèles hédoniques. Les techniques de l'économétrie spatiale, présentées dans l'article, apportent des solutions aux problèmes de spécification hédonique. Notre analyse montre, en outre, que l'impact négatif de la pollution atmosphérique sur les prix des logements est d'autant plus grand que cette pollution est perceptible par la population, soit à cause d'une odeur forte ou d'une fumée, soit parce que la population en est informée. cification, ainsi que les résultats des modèles hédoniques. Les techniques de l'économétrie spatiale, présentées dans l'article, apportent des solutions aux problèmes de spécification hédonique. Notre analyse montre, en outre, que l'impact négatif de la pollution atmosphérique sur les prix des logements est d'autant plus grand que cette pollution est perceptible par la population, soit à cause d'une odeur forte ou d'une fumée, soit parce que la population en est informée.

Date: 2009
Note: DOI:10.3406/rfeco.2009.1738
References: Add references at CitEc
Citations: View citations in EconPapers (5) Track citations by RSS feed

Downloads: (external link)
https://doi.org/10.3406/rfeco.2009.1738 (text/html)
https://www.persee.fr/doc/rfeco_0769-0479_2009_num_23_3_1738 (text/html)

Related works:
This item may be available elsewhere in EconPapers: Search for items with the same title.

Export reference: BibTeX RIS (EndNote, ProCite, RefMan) HTML/Text

Persistent link: https://EconPapers.repec.org/RePEc:prs:rfreco:rfeco_0769-0479_2009_num_23_3_1738

Access Statistics for this article

Revue Française d'Économie is currently edited by Arthème Fayard

More articles in Revue Française d'Économie from Programme National Persée
Bibliographic data for series maintained by Equipe PERSEE ().

 
Page updated 2020-11-11
Handle: RePEc:prs:rfreco:rfeco_0769-0479_2009_num_23_3_1738