EconPapers    
Economics at your fingertips  
 

Royaume-Uni: mission impossible

Catherine Mathieu ()

Post-Print from HAL

Abstract: Le PIB britannique, qui n'avait cessé de baisser depuis le deuxième trimestre 2008, a enfin augmenté au dernier trimestre 2009, de 0,4 %. Le retour de la croissance est plus tardif qu'en France ou en Allemagne où la production a recommencé à croître dès le deuxième trimestre 2009. Dans la crise, le PIB aura chuté de 6,2 % au Royaume-Uni, nettement plus qu'en France (- 3,5 %) et dans l'ensemble de la zone euro (- 5,1 %), mais moins qu'en Allemagne (- 6,8 %). Au printemps 2010, le Royaume-Uni est dans une situation singulière par rapport à ses principaux voisins de l'Union européenne (UE) : alors que l'économie est clairement en sous-emploi, l'inflation est soutenue (3 % sur un an en février pour l'indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH), contre 0,9 % dans la zone euro), du fait de la dépréciation passée de la livre et du relèvement du taux de TVA en janvier dernier. Le taux de chômage a augmenté de 2 points pendant la crise, soit une hausse relativement modérée au regard de la chute de production, pour s'établir à 7,8 % (au sens du BIT) à la fin 2009, contre 9,9 % dans la zone euro. Le déficit public s'est creusé de 2,7 % du PIB en 2007 à 11,4 % en 2009, principalement sous l'effet de la chute des recettes. La dette publique au sens de Maastricht a atteint 68 % du PIB en 2009, contre 78 % dans la zone euro. Le gouvernement s'est donné l'objectif de réduire les déficits de moitié d'ici 2013-2014 1. Les Conservateurs souhaitent réduire plus rapidement encore les déficits s'ils gagnent les élections générales qui auront lieu en mai. Le prochain gouvernement, quel que soit le résultat des élections, se sera donné une mission impossible : réduire fortement les déficits alors que la croissance n'est pas encore suffisamment solide. [Premier paragraphe]

Keywords: PIB britannique; Croissance (search for similar items in EconPapers)
Date: 2010-04
Note: View the original document on HAL open archive server: https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01023850v2
References: Add references at CitEc
Citations: Track citations by RSS feed

Published in Revue de l'OFCE, Presses de Sciences Po, 2010, pp.228 - 231

Downloads: (external link)
https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01023850v2/document (application/pdf)

Related works:
Working Paper: Royaume-Uni: mission impossible (2010) Downloads
This item may be available elsewhere in EconPapers: Search for items with the same title.

Export reference: BibTeX RIS (EndNote, ProCite, RefMan) HTML/Text

Persistent link: https://EconPapers.repec.org/RePEc:hal:journl:hal-01023850

Access Statistics for this paper

More papers in Post-Print from HAL
Bibliographic data for series maintained by CCSD ().

 
Page updated 2019-09-28
Handle: RePEc:hal:journl:hal-01023850