EconPapers    
Economics at your fingertips  
 

Régulation internationale et inclusion financière - Entre impasse et renoncements B255

Christophe Angely
Additional contact information
Christophe Angely: FERDI - Fondation pour les Etudes et Recherches sur le Développement International

Post-Print from HAL

Abstract: Les services bancaires, aux particuliers, aux entreprises, voire aux États souverains existent sous différentes formes depuis des millénaires (époque sumérienne en Mésopotamie, 24 siècles avant J.-C. 1). Pour les délivrer, les institutions financières ont dû s'appuyer sur des outils de mesure de risques qui pendant très longtemps reposaient sur des analyses subjectives faites par des banquiers ayant accès à des informations privilégiées. Ces données sur les caractéristiques de leur client, souvent emprunteur, portaient sur la réputation, l'effet de levier 2 , la volatilité des bénéfices pour l'entreprise et, la plupart du temps, sur l'existence de garanties en cas de défaut. Cette approche très sélective a certainement été à l'origine de la vieille locution populaire « on ne prête qu'aux riches et aux puissants ».

Date: 2023-08-04
New Economics Papers: this item is included in nep-fdg and nep-fle
Note: View the original document on HAL open archive server: https://hal.science/hal-04192309
References: Add references at CitEc
Citations: Track citations by RSS feed

Published in FERDI Notes brèves / Policy briefs, 2023

Downloads: (external link)
https://hal.science/hal-04192309/document (application/pdf)

Related works:
This item may be available elsewhere in EconPapers: Search for items with the same title.

Export reference: BibTeX RIS (EndNote, ProCite, RefMan) HTML/Text

Persistent link: https://EconPapers.repec.org/RePEc:hal:journl:hal-04192309

Access Statistics for this paper

More papers in Post-Print from HAL
Bibliographic data for series maintained by CCSD ().

 
Page updated 2023-10-24
Handle: RePEc:hal:journl:hal-04192309