EconPapers    
Economics at your fingertips  
 

Les effets du lieu de résidence sur l'accès à l'emploi: une expérience contrôlée sur des jeunes qualifiés en Ile-de-France

Yannick L'Horty (), Emmanuel Duguet (), Loic Du Parquet, Pascale Petit () and Florent Sari ()
Additional contact information
Loic Du Parquet: TEPP - Travail, Emploi et Politiques Publiques - UPEM - Université Paris-Est Marne-la-Vallée - CNRS - Centre National de la Recherche Scientifique, GAINS - Groupe d'Analyse des Itinéraires et des Niveaux Salariaux - UM - Le Mans Université

Authors registered in the RePEc Author Service: Loïc DU PARQUET and Loïc du Parquet ()

Working Papers from HAL

Abstract: La discrimination à l'embauche à l'encontre des jeunes en Île-de-France est étudiée à travers trois effets : réputation du lieu de résidence, sexe et origine (française ou maghrébine). Les données résultent d'un protocole de testing : entre mi décembre 2008 et fin janvier 2009, 3684 candidatures ont été envoyées en réponse à 307 offres d'emploi pour une profession qualifiée et en tension, les informaticiens de niveau BAC+5, pour laquelle les discriminations devraient /a priori/ être très réduites. Nous examinons la discrimination territoriale en localisant les candidats fictifs dans trois communes du Val-d'Oise : Enghien-les-Bains, Sarcelles et Villiers-le-Bel. Si dans l'ensemble, une origine maghrébine n'est pas discriminante pour les hommes, elle est pénalisante lorsque les candidats résident à Sarcelles : les hommes y ont de plus faibles chances d'être invités à un entretien d'embauche pour un poste en CDI et les femmes y ont de plus faibles taux de succès quel que soit le profil du poste. Un effet distinct du sexe influence les chances de succès des candidats d'origine maghrébine résidant à Sarcelles d'une part, et celles des candidats d'origine française résidant à Enghien-les-Bains d'autre part. Les femmes sont pénalisées dans le premier cas et au contraire favorisées par rapport aux hommes dans le second cas. Une discrimination territoriale affecte exclusivement les femmes. Résider dans une commune défavorisée (Villiers-le-Bel ou Sarcelles) plutôt que dans une commune favorisée (Enghien-les-Bains) réduit la probabilité d'une candidate d'accéder à un entretien d'embauche. Nous trouvons une pénalité plus importante au fait de résider à Villiers-le-Bel pour les candidates d'origine française : elles sont pénalisées lorsqu'elles vivent dans cette commune défavorisée qui a connu en 2007 des émeutes urbaines médiatisées, plutôt qu'à Sarcelles, commune également défavorisée mais qui a été moins médiatisée. Les femmes d'origine française sont les plus affectées par la discrimination territoriale.

Keywords: discrimination à l'embauche: genre; origine; testing (search for similar items in EconPapers)
Date: 2011-05
Note: View the original document on HAL open archive server: https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00745017
References: Add references at CitEc
Citations: View citations in EconPapers (16) Track citations by RSS feed

Published in 2011

Downloads: (external link)
https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00745017/document (application/pdf)

Related works:
Working Paper: Les effets du lieu de résidence sur l’accès à l’emploi: une expérience contrôlée sur des jeunes qualifiés en Ile-de-France (2011) Downloads
Working Paper: Les effets du lieu de résidence sur l’accès à l’emploi: une expérience contrôlée sur des jeunes qualifiés en Ile-de-France (2011) Downloads
Working Paper: Les effets du lieu de résidence sur l’accès à l’emploi: une expérience contrôlée sur des jeunes qualifiés en Ile de France (2010) Downloads
This item may be available elsewhere in EconPapers: Search for items with the same title.

Export reference: BibTeX RIS (EndNote, ProCite, RefMan) HTML/Text

Persistent link: https://EconPapers.repec.org/RePEc:hal:wpaper:halshs-00745017

Access Statistics for this paper

More papers in Working Papers from HAL
Bibliographic data for series maintained by CCSD ().

 
Page updated 2021-12-03
Handle: RePEc:hal:wpaper:halshs-00745017