EconPapers    
Economics at your fingertips  
 

Les défis du développement économique et social du Brésil contemporain

Lia Hasenclever and Yves-André Fauré ()
Additional contact information
Lia Hasenclever: Universidade Federal de Rio de Janeiro
Yves-André Fauré: Institut de recherche pour le développement

Documents de travail from Groupe d'Economie du Développement de l'Université Montesquieu Bordeaux IV

Abstract: Ce document propose un panorama de la situation économique et sociale du Brésil au moment où ce pays est lancé dans une compétition présidentielle – octobre 2002 – qui devrait ouvrir sur d'importants changements concernant tout autant les bases électorales que les orientations et les méthodes du gouvernement. Les principaux défis du développement brésilien sont présentés et analysés à partir des thèmes débattus par les concurrents etles partis politiques. Sont d'abord rappelées les grandes options économiques brésiliennes adoptées depuis les années 1930 qui, pour avoir été diverses, ont ensemble contribué à l'édification d'une solide industrie nationale. Mais cette dynamique, notamment vérifiée par des taux de croissance du PIB à certaines périodes spectaculaires, ne s'est pas traduite au plan social qui a accumulé de graves retards et a vu s'accentuer de profondes inégalités. Au contraire des décennies précédentes marquées par un volontarisme mobilisateur et un nationalisme ombrageux, l'ensemble des mesures adoptées depuis le début des années 90 ont concrétisé, en maints domaines, le triomphe du « consensus de Washington » par la mise en place, rapide et brutale, de mesures d'inspiration néo-libérale. Le bilan qui est dressé par les auteurs des deux présidences Cardoso(1994-2002) est pour le moins mitigé : alors que le premier mandat a été caractérisé par d'importants succès – stabilisation monétaire, lutte efficace contre l'inflation, élévation d'indicateurs sociaux, etc. – le second s'achève par la cruelle explicitation des limites et des contradictions du modèle de croissance retenu. Le décrochage du Real national par rapport au dollar puis sa très forte dépréciation sous les assauts des marchés ont mis à nu la vulnérabilité financière externe du pays et révélé le cercle vicieux produit par le profil de l'endettement public. Les auteurs passent en revue les principales propositions d'actions et de réformes – majoritairement opposées aux options suivies jusqu'ici – des candidats et des partis,en signalent les limites et évoquent, pour terminer, quelques-uns des dossiers cruciaux, dont certains semblent avoir été oubliés par les concurrents, auxquels les prochains gouvernants seront impérieusement confrontés. This paper proposes a panorama of the economic and social situation of Brazil, at the time whenthis country is launched in a presidential competition - October 2002 - which should open onsignificant changes concerning the electoral bases as much as the orientations and methods ofthe government. The principal challenges of the Brazilian development are presented and analyzedstarting from the topics discussed by the political competitors and parties. The major Brazilianeconomic options adopted since 1930 are initially pointed out. Although varied,they contributedtogether to the construction of a solid national industry. But this dynamics, in particularchecked by spectacular growth rates of the GDP at certain periods, was not transferred in thesocial dimension which accumulated serious delays and saw deep inequalities rise. Contrary toprevious decades, marked by a mobilizing voluntarism and a touchy nationalism, all the measuresadopted since the beginning of the Nineties concretized, in manyfields, the triumph of the"consensus of Washington" by the rapid and brutal installation of neoliberal inspired measures.The assessment which is drawn up by the authors of the two Cardoso presidencies (1994-2002) isat the very least mitigated : whereas the first mandate was characterized by significantsuccesses - monetary stabilization, effective fight against inflation, rise in socialindicators, etc. - the second is completed by the cruel clarificationof the limits andcontradictions of theretained model of growth. The uncoupling of national Real compared to thedollar, followed by its very strong depreciation under the attacks of the markets, exposed theexternal financial vulnerability of the country and revealed the vicious circle produced by theprofile of the public debt. The authors review candidates and parties principal proposals foractions and reforms - mainly opposed to the options followed up to now.They announce the limitsof them and evoke, to finish, some of the crucial files, of which someseem to be forgotten bythe competitors, to which next governments will imperiously be confronted. (Full text in french)

JEL-codes: E00 E66 N16 O54 (search for similar items in EconPapers)
Date: 2003-01
References: View complete reference list from CitEc
Citations Track citations by RSS feed

Downloads: (external link)
http://ged.u-bordeaux4.fr/ceddt78.pdf (application/pdf)

Related works:
This item may be available elsewhere in EconPapers: Search for items with the same title.

Export reference: BibTeX RIS (EndNote, ProCite, RefMan) HTML/Text

Persistent link: https://EconPapers.repec.org/RePEc:mon:ceddtr:78

Access Statistics for this paper

More papers in Documents de travail from Groupe d'Economie du Développement de l'Université Montesquieu Bordeaux IV
Bibliographic data for series maintained by ().

 
Page updated 2018-03-28
Handle: RePEc:mon:ceddtr:78