EconPapers    
Economics at your fingertips  
 

L’industrie pharmaceutique française dans les chaînes de valeur mondiales

Rafael Cezar

Bulletin de la Banque de France, 2017, issue 209, 57-69

Abstract: Les entreprises s’insèrent de plus en plus dans des « chaînes de valeur mondiales » : l’ensemble de leurs activités, depuis la conception jusqu’à la mise sur le marché du produit, sont réparties entre plusieurs intervenants, locaux ou étrangers. À partir de l’exemple de l’industrie pharmaceutique française, les indicateurs de commerce en valeur ajoutée permettent d’analyser cette insertion. Au cours de la période 2000-2014, l’industrie pharmaceutique française s’ouvre aux chaînes de valeur mondiales (CVM), comme en témoignent l’augmentation de la part de la valeur ajoutée importée dans ses exportations (+ 392 %) et celle de la valeur ajoutée nationale exportée (+ 185 %). Toutefois, ce processus d’intégration, particulièrement marqué entre 2007 et 2010, décélère depuis 2012 : la part de la valeur ajoutée étrangère dans les exportations étant plus faible en 2014 qu’en 2012. Le degré de participation aux CVM est hétérogène selon les entreprises : celles qui exportent utilisent davantage d’intrants importés et sont donc plus intégrées que celles produisant pour le marché national. Les entreprises multinationales étrangères présentes en France prennent davantage part aux CVM que les entreprises multinationales françaises produisant en France. L’ouverture de l’industrie pharmaceutique aux CVM s’accompagne d’une diversification des partenaires commerciaux et d’une intensification du partage de la production avec des zones en dehors des frontières européennes. Aujourd’hui, le partage international de la production de l’industrie s’effectue aussi bien avec les grands pays de la zone euro qu’avec le Royaume-Uni, la Suisse et les États-Unis ou la Pologne, qu’avec de grandes économies asiatiques comme la Chine. L’insertion de l’industrie pharmaceutique française dans les CVM va de pair avec une hausse des investissements directs, d’entreprises françaises à l’étranger et vice versa, et des revenus perçus par l’économie française dans le cadre de l’organisation de la production à l’étranger.

Keywords: ndustrie pharmaceutique; commerce en valeur ajoutée; chaînes de valeur mondiales; IDE; hétérogénéité des entreprises exportatrices; données de entreprises (search for similar items in EconPapers)
JEL-codes: J13 F15 F62 L23 L65 (search for similar items in EconPapers)
Date: 2017
References: View references in EconPapers View complete reference list from CitEc
Citations: Track citations by RSS feed

Downloads: (external link)
https://publications.banque-france.fr/sites/defaul ... _2017-01.pdf#page=57 (application/pdf)

Related works:
This item may be available elsewhere in EconPapers: Search for items with the same title.

Export reference: BibTeX RIS (EndNote, ProCite, RefMan) HTML/Text

Persistent link: https://EconPapers.repec.org/RePEc:bfr:bullbf:2017:209:05

Access Statistics for this article

More articles in Bulletin de la Banque de France from Banque de France Banque de France 31 Rue Croix des Petits Champs LABOLOG - 49-1404 75049 PARIS. Contact information at EDIRC.
Bibliographic data for series maintained by Michael brassart ().

 
Page updated 2021-03-28
Handle: RePEc:bfr:bullbf:2017:209:05