EconPapers    
Economics at your fingertips  
 

Trade costs, quality and the skill premium

Eddy Bekkers, Joseph Francois and Miriam Manchin ()

Canadian Journal of Economics/Revue canadienne d'économique, 2016, vol. 49, issue 3, 1153-1178

Abstract: We develop a monopolistic competition model with non‐homothetic factor input bundles where increasing quality requires increasing use of skilled workers. As a result more skill abundant countries export higher quality, higher priced goods. Using a multi‐country dataset, we test and confirm the findings in Schott of a positive effect of skill abundance on unit values identified with US data. We extend the core model with per unit trade costs leading to the Washington apples effect that goods shipped over larger distance are of higher quality. The combination of high‐quality goods being relatively skill intensive with the Washington apples effect implies that countries at a larger distance from their trading partners display a higher skill premium. Simulating our model, we find that a doubling of distance of a country relative to all its trading partners raises the skill premium in a country by about 1.6%. Les coûts du commerce, qualité, et la prime au travail qualifié. Les auteurs développent un modèle de concurrence monopolistique avec des ensembles d'intrants non homothétiques où une qualité accrue réclame l'utilisation accrue de travailleurs qualifiés. En conséquence, les pays où relativement abondent les travailleurs qualifiés exportent des produits de plus haute qualité et à prix plus élevés. À l’aide de données pour plusieurs pays, on met au test et on confirme les résultats de Schott – pour des données américaines – à l'effet que l'abondance de qualifications dans un pays a un effet positif sur la valeur ajoutée. On applique son modèle à des données pour plusieurs pays. On modifie le cœur du modèle en utilisant les coûts du commerce par unité de commerce ce qui débouche sur l'effet des pommes de Washington à savoir que les produits transportés sur de plus grandes distances sont de plus haute qualité. La combinaison de ces deux forces (le fait que les produits de plus haute qualité réclament plus de travail qualifié, et l'effet des pommes de Washington) suggère que les pays à plus grande distance de leurs partenaires commerciaux jouissent d'une prime au travail qualifié. Les simulations du modèle révèlent qu'un doublement de la distance entre un pays par rapport à tous ses partenaires commerciaux voudrait dire un accroissement de la prime au travail qualifié de ce pays de l'ordre de 1.6%

Date: 2016
References: View references in EconPapers View complete reference list from CitEc
Citations: Track citations by RSS feed

Downloads: (external link)
https://doi.org/10.1111/caje.12228

Related works:
Journal Article: Trade costs, quality and the skill premium (2016) Downloads
This item may be available elsewhere in EconPapers: Search for items with the same title.

Export reference: BibTeX RIS (EndNote, ProCite, RefMan) HTML/Text

Persistent link: https://EconPapers.repec.org/RePEc:wly:canjec:v:49:y:2016:i:3:p:1153-1178

Access Statistics for this article

More articles in Canadian Journal of Economics/Revue canadienne d'économique from John Wiley & Sons
Bibliographic data for series maintained by Wiley Content Delivery ().

 
Page updated 2020-12-17
Handle: RePEc:wly:canjec:v:49:y:2016:i:3:p:1153-1178