EconPapers    
Economics at your fingertips  
 

Une ville sans voiture: utopie ?

Marie-Hélène Massot (), Jimmy Armoogum (), Patrick Bonnel () and David Caubel ()
Additional contact information
Marie-Hélène Massot: LVMT - Laboratoire Ville, Mobilité, Transport - IFSTTAR - Institut Français des Sciences et Technologies des Transports, de l'Aménagement et des Réseaux - UPEM - Université Paris-Est Marne-la-Vallée - ENPC - École des Ponts ParisTech
Jimmy Armoogum: INRETS/DEST - Département Economie et Sociologie des Transports - INRETS - Institut National de Recherche sur les Transports et leur Sécurité
David Caubel: LET - Laboratoire d'économie des transports - UL2 - Université Lumière - Lyon 2 - ENTPE - École Nationale des Travaux Publics de l'État - CNRS - Centre National de la Recherche Scientifique

Post-Print from HAL

Abstract: Notre objet ici consiste à définir les champs des « possibles » de la réduction de la place de la voiture dans la mobilité urbaine dans le cadre d'un programme de simulation du report modal, de la voiture vers le transport collectif, le vélo ou la marche. Notre approche tient compte de l'ensemble des activités et des espaces fréquentés qui soutiennent la mobilité quotidienne des conducteurs, le report modal potentiel est évalué à l'aune des performances relatives des modes en présence en termes de vitesse, de flexibilité et de coûts.Ce qui est donc objectivé dans cet article est une mesure du défi de vitesse et de flexibilité d'usage dans le temps et dans l'espace que pose « la voiture » aux politiques visant à en réguler son usage dans les parties les plus denses de nos agglomérations et notamment dans celles de la région parisienne. L'hypothèse sous-jacente à ces travaux est que la vitesse de déplacement, plus que son coût pour le conducteur, régit et organise les pratiques sociales d'un e grande majorité d'individus et légitime, au moins pour ceux qui sont en situation de choix, celui du mode le plus rapide et le plus flexible.C'est dans cette approche que nous définissons « les champs des possibles » du report modal et instruisons la contradiction existante entre les souhaits exprimés de réduction de l'usage de la voiture et son usage croissant. Les simulations présentées ont été principalement réalisées sur la base des usages quotidiens observés de la voiture dans la zone dense francilienne et sur le Grand Lyon par les « enquêtes ménages déplacements ».

Keywords: Politique de transport urbain; réduction de l'usage de la voiture; vitesse; budget-temps de transport; simulation; report modal; mobilité quotidienne (search for similar items in EconPapers)
Date: 2005
Note: View the original document on HAL open archive server: https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00111720
References: Add references at CitEc
Citations Track citations by RSS feed

Published in AGUILERA Anne, MADRE Jean-Loup, MIGNOT Dominique (Eds.). Les villes ont-elles achevé leur transition ? Actes des Seizièmes Entretiens Jacques Cartier ; Lyon ; 2 - 3 déc. 2003, INRETS ; Lavoisier, pp. 317-342, 2005, Coll. Actes INRETS ; n° 99

Downloads: (external link)
https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00111720/document (application/pdf)

Related works:
Journal Article: Une ville sans voiture: utopie ? (2004) Downloads
Working Paper: Une ville sans voiture: utopie ? (2004) Downloads
This item may be available elsewhere in EconPapers: Search for items with the same title.

Export reference: BibTeX RIS (EndNote, ProCite, RefMan) HTML/Text

Persistent link: https://EconPapers.repec.org/RePEc:hal:journl:halshs-00111720

Access Statistics for this paper

More papers in Post-Print from HAL
Bibliographic data for series maintained by CCSD ().

 
Page updated 2018-08-10
Handle: RePEc:hal:journl:halshs-00111720