EconPapers    
Economics at your fingertips  
 

Réforme et transition économique en Tchécoslovaquie

Bernard Chavance (), Miroslav Hrnčíř, Jana Izáková, Václav Klusoň, Judita Štouračová and Kamil Janáček
Additional contact information
Bernard Chavance: LADYSS - Laboratoire Dynamiques Sociales et Recomposition des Espaces - UP1 - Université Panthéon-Sorbonne - UP8 - Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis - UPN - Université Paris Nanterre - UPD7 - Université Paris Diderot - Paris 7 - CNRS - Centre National de la Recherche Scientifique
Jana Izáková: University of Economics [Prague]
Václav Klusoň: ČSAV - Czechoslovak Academy of Sciences
Judita Štouračová: College of international relations prague

Post-Print from HAL

Abstract: Cette table ronde du 10 mars 1992 avait pour objectif de faire le point après une année de mise en oeuvre de réformes économiques radicales en Tchécoslovaquie. Bernard Chavance (EHESS) défend la théorie selon laquelle il n'existe pas de théorie générale des phénomènes de transitions, et il faut élaborer une économie politique de la transition systémique, fondée sur une expérience historique des transitions vers un capitalisme moderne. Miroslav Hrnčíř (ČSAV) s'intéresse à la politique monétaire en Tchécoslovaquie, qu'il estime indissociable du contexte de passage d'une économie non-monétaire à une économie monétisée. Il s'agit donc, pour lui, de prendre en compte cette spécificité pour interroger les fluctuations économiques conjoncturelles du pays. J. Izáková (VŠE) analyse la politique budgétaire fédérale à la lumière des réformes radicales de libéralisation des années 1990. V. Klusoň (ČSAV) s'intéresse à la question complexe de la restitution d'entreprise et au phénomène de privatisation qui lui est intimement lié. J. Štouračová (IRREE) pose la question de l'intégration de la Tchécoslovaquie au marché mondial, en soulignant le faible degré d'ouverture et les différents obstacles à la compétitivité. K. Janáček (ČSAV) analyse l'impact social de la réforme économique radicale, notamment en termes de croissance du taux de chômage et de baisse de la consommation sous l'effet de l'épargne.

Keywords: Tchécoslovaquie; Privatisation; Impact social; Transition économique; Economie politique de la transition systémique; Politique monétaire; Politique de restitution (search for similar items in EconPapers)
Date: 1992
Note: View the original document on HAL open archive server: https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01168392
References: Add references at CitEc
Citations: Track citations by RSS feed

Published in Cahiers du CEFRES, Centre Français de Recherche en Sciences Sociales (CEFRES), 1992, La faisabilité socio-politique de la réforme économique en Tchécoslovaquie, pp.9

There are no downloads for this item, see the EconPapers FAQ for hints about obtaining it.

Related works:
This item may be available elsewhere in EconPapers: Search for items with the same title.

Export reference: BibTeX RIS (EndNote, ProCite, RefMan) HTML/Text

Persistent link: https://EconPapers.repec.org/RePEc:hal:journl:halshs-01168392

Access Statistics for this paper

More papers in Post-Print from HAL
Bibliographic data for series maintained by CCSD ().

 
Page updated 2020-10-06
Handle: RePEc:hal:journl:halshs-01168392