EconPapers    
Economics at your fingertips  
 

Politiques budgétaires: l’Europe empactée

Elena Stancanelli, Valérie Chauvin (), Guillaume Chevillon, Odile Chagny, Helene Baudchon, Gaël Dupont, Catherine Mathieu (), Christine Rifflart, Danielle Schweisguth, Hervé Péléraux, Mathieu Plane, Xavier Timbeau (), Eric Heyer (), Matthieu Lemoine (), Paola Veroni, Amel Falah and Sabine Le Bayon
Additional contact information
Elena Stancanelli: Théorie économique, modélisation et applications
Guillaume Chevillon: Observatoire français des conjonctures économiques
Odile Chagny: Observatoire français des conjonctures économiques
Helene Baudchon: Observatoire français des conjonctures économiques
Christine Rifflart: Observatoire français des conjonctures économiques
Danielle Schweisguth: Observatoire français des conjonctures économiques
Hervé Péléraux: Observatoire français des conjonctures économiques
Paola Veroni: Observatoire français des conjonctures économiques
Sabine Le Bayon: Observatoire français des conjonctures économiques

Sciences Po publications from Sciences Po

Abstract: La gestion différente de la politique économique des deux côtés de l’Atlantique, qui a caractérisé la période 2001-2003, se poursuivrait en 2004 et 2005. Aux États-Unis, en présence d’une forte amélioration des conditions monétaires, l’impulsion budgétaire très positive a été favorable à la croissance en 2003. Elle serait reconduite en 2004, accompagnant la réduction de l’output gap. La détérioration des comptes publics américains s’interromprait seulement en 2005, principalement du fait de l’effet de la croissance sur les recettes fiscales. Dans la zone euro, en phase de ralentissement en 2003, le durcissement des conditions monétaires c’est accompagné d’une politique budgétaire pro-cyclique. Néanmoins, la détérioration des soldes publics s’est poursuivie et les pays de la zone euro n’ont pas, en moyenne, respecté leurs engagements du Programme de stabilité de décembre 2002. Mais l’impact de la conjoncture en est le principal responsable, et le creusement du déficit public a été plus que compensé par l’excès d’épargne des agents privés. Le respect des clauses du Pacte de stabilité aurait bridé davantage la progression du PIB. En 2004 et 2005 le policy mix européen manquerait encore son rendez-vous avec la croissance alors que celle-ci est encore loin de son rythme potentiel en 2004 et l’atteint à peine en 2005. Face à un durcissement des conditions monétaires, l’impulsion budgétaire serait encore négative, mais plusieurs pays de la zone auraient encore un déficit nominal supérieur à 3 %.

Keywords: Politique budgétaire; Zone euro; Stabilité; Croissance (search for similar items in EconPapers)
JEL-codes: F01 E6 (search for similar items in EconPapers)
Date: 2004-04
References: Add references at CitEc
Citations: Track citations by RSS feed

Published in Revue de l'OFCE, 2004, pp.145-161

Downloads: (external link)
https://spire.sciencespo.fr/hdl:/2441/1749/resourc ... leurope-empactee.pdf (application/pdf)

Related works:
This item may be available elsewhere in EconPapers: Search for items with the same title.

Export reference: BibTeX RIS (EndNote, ProCite, RefMan) HTML/Text

Persistent link: https://EconPapers.repec.org/RePEc:spo:wpmain:info:hdl:2441/1749

Access Statistics for this paper

More papers in Sciences Po publications from Sciences Po Contact information at EDIRC.
Bibliographic data for series maintained by Spire @ Sciences Po Library ().

 
Page updated 2019-07-22
Handle: RePEc:spo:wpmain:info:hdl:2441/1749