EconPapers    
Economics at your fingertips  
 

France: relance isolée: Perspectives 2007-2008 pour l’économie française

Hervé Péléraux, Mathieu Plane, Eric Heyer (), Marion Cochard and Matthieu Lemoine ()
Additional contact information
Hervé Péléraux: Observatoire français des conjonctures économiques

Sciences Po publications from Sciences Po

Abstract: Les mauvaises nouvelles de cet été (crise financière, euro fort, croissance du deuxième trimestre décevante) ne seront pas suffisantes pour casser l’élan de croissance initié en 2006 en zone euro et par conséquent hypothéquer les perspectives de reprise en France à l’horizon 2008. Outre un changement de cap de la politique budgétaire, qui pour la première fois depuis 5 ans sera expansionniste, l’année 2008 s’annonce plutôt bien par ailleurs : les contraintes qui bridaient la croissance ces dernières années se desserrent, notamment celles liées aux effets de la politique de désinflation compétitive menée en Allemagne et de la forte augmentation du prix du pétrole. L’inflation est maîtrisée, les grandes économies de la zone euro se portent mieux, le taux d’épargne des ménages, élevé, laisse des marges de progression pour la consommation, d’autant que le pouvoir d’achat des ménages devrait être soutenu par la baisse du chômage et l’entrée en vigueur du « paquet fiscal ». Non contraint par une situation financière des entreprises en nette amélioration, illustrée par les bénéfices records des sociétés du CAC 40, et de bonnes conditions de financement, l’investissement productif des sociétés non financières devrait suivre la demande. En moyenne annuelle, l’économie française devrait croître de 2,6 % en 2008 après 1,9 % en 2007 et le taux de chômage continuerait sa décrue pour atteindre 7,8 % à la fin de 2008. Cependant, en allant à contre-courant des politiques budgétaires menées ailleurs en zone euro — qui seront neutres ou plus souvent restrictives dans les pays ayant des déficits publics —, la France s’isole. Cette « relance isolée » soutiendra sans aucun doute l’activité dans l’Hexagone mais pas suffisamment pour que les finances publiques s’améliorent. Le déficit public devrait se creuser et dépasser, pour la première fois depuis 2004, la barre des 3 % du PIB. Bien entendu, des risques existent qui pourraient conduire à une remise en cause de notre scénario. Pour l’essentiel, ils sont relatifs à l’environnement international et notamment à l’émergence d’une crise financière d’une plus grande ampleur.

Keywords: Croissance; PIB; Économie française (search for similar items in EconPapers)
Date: 2007-10
References: Add references at CitEc
Citations: Track citations by RSS feed

Published in Revue de l'OFCE, 2007, pp.31-102

Downloads: (external link)
https://spire.sciencespo.fr/hdl:/2441/2423/resourc ... e-relance-isolee.pdf (application/pdf)

Related works:
Working Paper: France: relance isolée. Perspectives 2007-2008 pour l'économie française (2007) Downloads
Working Paper: France: relance isolée. Perspectives 2007-2008 pour l'économie française (2007) Downloads
This item may be available elsewhere in EconPapers: Search for items with the same title.

Export reference: BibTeX RIS (EndNote, ProCite, RefMan) HTML/Text

Persistent link: https://EconPapers.repec.org/RePEc:spo:wpmain:info:hdl:2441/2423

Access Statistics for this paper

More papers in Sciences Po publications from Sciences Po Contact information at EDIRC.
Bibliographic data for series maintained by Spire @ Sciences Po Library ().

 
Page updated 2019-11-14
Handle: RePEc:spo:wpmain:info:hdl:2441/2423